Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 06:25

011

 

 

Leurs ossements définitivement tournés vers l'océan,

ils ont depuis longtemps abordé d'autres rivages...

 

017

  

 

 

012

 

Et toujours garder une fenêtre ouverte sur un coin de ciel bleu...

 

028

 

 

019

 

 

006

 

 

031

 

 Mais non, je ne me suis pas assise...

 

003

 

 

020

 

 

032

 

 

Repérée sur ce coup-là...mais il ne s'est pas enfuit tout de suite, et j'en étais bien contente.

 

033

  

 

035

 

 

 

C'est la Saint Patrick aujourd'hui, et je suis d'humeur espiègle.

Alors, vous aurez le droit à quelques petites phrases glanées sur le profil d'un marin qui connaît bien cet endroit...(j'espère qu'il ne m'en voudra pas)

 

 

"Bienheureux sont les fêlés, car ils laissent passer la lumière."

 

 

"Qui pisse contre le vent se rince les dents."

 

 

"Goëland qui se gratte le gland, c'est signe de mauvais temps."

 

 

"S'il se gratte le cul, il ne fera pas beau non plus."

 

 

Sur ces bonnes paroles, que j'ai trouvées trop drôles,

 je vous souhaite une bonne journée à tous...

 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 06:26

 

coucher de soleil sur les Monts

 

 

Je veux sentir et rire,

et m'émerveiller encore.

Je veux les couleurs et la lumière

tout autant que l'ombre bienfaisante

et l'odeur des fleurs...

 

le 03 et o4.03.11 019

 

 

accueillir les matins

comme on reçoit un sourire,

la complicité, la confiance,

je veux l'espérance.

 La caresse du vent

les silences

la tendresse...

et laisser ce qui me brise.

 

028

 

 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:46

129

 

 

Après-midi découverte...un nouvel endroit où poser mes pieds.

Et de loin, je les ai aperçues...petites taches de lumière posées sur l'herbe.

Et avec elles les souvenirs...

 

 

002

 

 

C'était au temps où j'avais à peine dix ans,

pendant les vacances ? où alors les jeudis ...

Tôt le matin, enfourcher le vélo, faire quelques km, et arriver dans la prairie...

Et elles sont là, fraîches écloses,

aux pieds des grands arbres qui bordent la rivière, et qui la gardent.

Et les mains enfantines entament la moisson

et s'appliquent à ces bouquets tout ronds ...

 

 

006

 

 

Quand le petit cageot est bien plein,

Il est temps de repartir,

pour se poster le long de la grand'route...

Eh oui, ce n'était pas au bord d'un chemin de campagne,

mais le long de la RN 12 !!!

 

 

005

 

 

Et lorsque la petite fille a vendu ses jonquilles,

son chemin passe devant l'épicerie du bourg.

Et elle a en poche une vraie fortune !

Au moins 100francs...alors que l'argent de poche du dimanche est de 20francs... tout autant que le prix de la chaise à l'église.

Car l'argent de poche du dimanche, la petite fille a le droit de le dépenser après la messe.

Et elle s'en va chez "Francine" où les grands bocaux de verre regorgent de douceurs. Et là le choix est cornélien...que prendre ? quatre bonbons à 5 francs l'un, ou deux à dix francs ?ou un seul à 20 francs? 

 

Mais lorsque la petite fille revient des jonquilles...c'est l'opulence !

Et les bonbons de toutes les couleurs qu'elle s'offre ce jour-là ont une toute autre saveur !

 

 

Et voilà où vous mènent les promenades d'un après-midi de mars ! 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 07:01

 

 

DSCN6772

 

 

Longtemps dans la brume j'ai marché,

Combien de temps

Combien d'années ?

 

DSCN6768

 

 

Et toujours chercher...

 

DSCN6755

 

Même en rase campagne,

C'est un fait,

On ne peut l'éviter...

 

DSCN6740

 

 

DSCN6741

 

 

C'est la croix qui écartèle au lieu de rassembler.

C'est le poids d'un passé dont il faut se délester.

 

C'est l'histoire agencée pour mieux manipuler,

Et éteindre toute velléité...

 

On ne se défait pas de la teinture

Comme on ôte ses pelures,

Mais on peut toujours essayer

D'en extraire le meilleur

pour mieux continuer.

Et au corps supplicié,

Celui de lumière substituer.

 

DSCN6736

 

 

DSCN6739

 

 

DSCN6791

 

Pour ne pas perdre le plaisir de publier des articles,  je ne répondrai plus de façon systématique à tous les commentaires.

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 07:37

 

face à la mer

 

 

Hier après-midi, petit ménage d'avant le printemps.

J'ai fait le tri dans de vieux cartons, et j'ai jeté...

Mais cela faisant, j'ai redécouvert de petits poèmes de Jacques Prévert que j'avais annotés sur des feuilles d'écolier. Je devais être en première ou en terminale, et je traînais parfois à la bibliothèque du lycée.

Comme il est étrange de se retrouver dans ses anciens émois...

Je les ai relus avec la même joie, et il m'ont fait sourire. Alors pour le plaisir, je vous en note quelques uns...

  

     Accalmie

 

Le vent

Debout

S'assoit

Sur les tuiles du toit.

                                                       Le grand homme et l'ange gardien

                                       

                                                                           Vous resterez là

                                                                           Sentinelle

                                                                           A la porte du bordel

                                                                           Et vous garderez mon sérieux

                                             Moi je monte avec ces dames

                                                                           Il faut bien rigoler un peu !

 

 

La Cène

  

Ils sont là à table

Ils ne mangent pas

Ils ne sont pas dans leur assiette

Et leur assiette se tient toute droite

Verticalement derrière leur tête.

 

 

 

                                                                           Paris at night

 

                                    Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

                                                             La première pour voir ton visage tout entier

                                     La seconde pour voir tes yeux

                                     La dernière pour voir ta bouche

                                     Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela

                                     En te serrant dans mes bras.

 

 

Fiesta

 

Et les verres étaient vides

Et la bouteille brisée

Et le lit était grand ouvert

Et la porte fermée

Et toutes les étoiles de verre

Du bonheur et de la beauté

Resplendissaient dans la poussière

De la chambre mal balayée

Et j'étais ivre mort

Et j'étais feu de joie

Et toi ivre vivante

Toute nue dans mes bras.

 

Plage St Jean

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 16:50

 

fenêtre ou niche obstuée

 

Quand j'ai vu cette fenêtre obstruée,

J'ai eu l'impression que c'était le mur qui criait .

Mais est-ce le mur ?

Il est parfois des silences emplis de cris...

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 07:15

 

 

DSCN5633 

 

 DSCN5641

 

 

  plage de Pors Kernoc

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 06:30

DSCN5108

glace

 

 Mais après-midi soleil,

 

et petite balade vivifiante à Carantec...

Je me suis garée près de l'église,

 

DSCN5145

 

 

avant de descendre vers la plage du Kelenn

et longer un instant la côte

 

DSCN5127

 

 

Carantec (09.12.10)

 

 

DSCN5129

 

 

DSCN5136

 

 

île Callot 

  Puis, retour au parking...

Les ombres s'allongent mais ne dorment pas,

Le crucifié doit avoir bien froid,

Il n'a pas bougé d'un iota...

 

DSCN5143

 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:34

ciel d'automne

 

 

La liberté

comme un goût de fruit rouge en hiver,

 Un soleil d'or dans les frimas. 

 

 

fruit rouge 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 08:40

 

en croisant l'infini

 

Minuscules  errants à la surface de la terre,

Tels nous sommes, quoique nous en pensons.

La vie et son mystère ne se laissent point saisir.

Mais parfois au coeur du quotidien,

 du plus banal,

Le voile se déchire 

Et le monde en est transfiguré.

Instant de grâce, fugace mais foudroyant.

Plus rien désormais ne sera comme avant.

 

DSCN4399

 


Bonne journée à vous

 

 

Repost 0
Published by mima - dans vie perso
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mima
  • Le blog de mima
  • : quelques sculptures sur bois,petits modelages, photos d' arbres, humeur du jour,coups de coeur et une envie de partager
  • Contact

Profil

  • mima
  • 1,55m quand je me tiens droite,sociable à mi-temps.J'aime les chats,la nature au printemps et déjeuner en paix!
  • 1,55m quand je me tiens droite,sociable à mi-temps.J'aime les chats,la nature au printemps et déjeuner en paix!

Texte Libre

La nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles;

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers.

 

                 ( Charles Baudelaire."Les fleurs du mal ")

Recherche

Catégories